DSC_4184

L’AGENCE RECRUTE !

Vous aimez le vin et le tourisme ? Vous êtes un(e) professionnel(le) des relations médias et influenceurs ? Pour vous l’ambiance et la qualité de vie au travail ont autant d’importance que la richesse et l’intérêt des missions ? Alors rejoignez la team de l’agence épicurieuse hémisphère Sud !

Nous recrutons un(e) consultant(e) senior en relations médias & influenceurs sur le pôle art de vivre.

L’agence de relations médias & influenceurs hémisphère sud est spécialisée sur les secteurs de l’art de vivre depuis 25 ans. Implantée à Paris et Bordeaux, elle s’est forgée une solide réputation construite sur son expertise et ses résultats.

Avec une formation BAC +5, vous justifiez d’une expérience de 5 ans et notamment en agence RP (et c’est indispensable pour le poste !), vous maîtrisez les stratégies de médiatisation pour la filière vin/tourisme et vous avez un solide relationnel auprès des journalistes et influenceurs du secteur. Vous aurez la responsabilité du déploiement opérationnel des campagnes médias et influenceurs de votre portefeuille client. Vos compétences en conseil stratégique vous amènent aussi à optimiser les campagnes en place et à participer au développement commercial de l’agence sur les consultations et les démarches de prospection. Vous avez une appétence pour l’univers du vin et du tourisme et idéalement
vous avez des notions en dégustation et œnologie.


Petit rappel des basiques du métier : savoir bien rédiger, avoir le goût du contact, un bon carnet d’adresses, une bonne culture générale et manier les outils du digital (notamment les réseaux sociaux).
Et c’est important pour la team : être positif, organisé, créatif et autonome…
Et on insiste : aimer nos clients, leur décrocher la lune et faire mieux avant de faire plus !
Cerise sur le gâteau, le poste est à pourvoir dans une des villes françaises les plus en vogue : Bordeaux !


Poste à pourvoir rapidement.

Merci d’envoyer CV, lettre de motivation et prétentions salariales à Corinne Hennequin :

Bureaux d'hémisphère Sud à Paris et à Bordeaux
1

FOOD : ce que le confinement a changé

Activité phare et source d’une véritable prise de conscience pour la majorité des Français, le confinement a provoqué un retour aux fourneaux et a induit de nombreux changements culinaires dans le quotidien des confinés, à commencer par la volonté de consommer des produits français, de saison et locaux.

Véritable échappatoire pendant cette crise sanitaire mondiale, la cuisine et plus spécifiquement la pâtisserie ont été sources d’inspirations et ont engendré de nombreuses réactions sur la toile. Grâce au réseau social Instagram, les douceurs sucrées et salées ont fait rêver petits et grands, désireux de relever eux aussi le défi du « fait maison ». Les plus novices ont pu compter sur le live des plus grands chefs tels que Cyril Lignac ou encore Juan Arbelaez proposant des plats gourmands, traditionnels et surtout à la portée de tous.

Les Français, c’est bien connu, sont des amoureux de la bonne cuisine et cette situation inédite aura permis de renforcer la tendance « du manger mieux ». Conscients de la nécessité de sauver les petits producteurs et être solidaires en consommant local, les Français se sont tournés vers le Made in France qui rencontre aujourd’hui un franc succès. Une tendance renforcée par les dirigeants des grandes enseignes qui, sur les directives du gouvernement, se sont associés aux producteurs locaux dans le but de proposer aux consommateurs des produits qualitatifs et d’origine française. C’est notamment le cas pour la Fraise Label Rouge qui malgré des débuts difficiles en raison d’un manque de main d’œuvre, a finalement réalisé une belle saison 2020. Gage de qualité grâce au Label Rouge qui arbore les barquettes, cette fraise du Lot-et-Garonne séduit les épicuriens désireux de respecter les saisonnalités et à la recherche de saveurs variées. Une prise de conscience et un changement de consommation que les agriculteurs français espèrent voir perdurer à la fin de cette crise sanitaire et pour les nombreuses années à venir.

Ainsi, la saisonnalité détient une place de plus en plus importante dans la consommation des Français : en effet, on constate une volonté accrue des consommateurs de transformer eux-mêmes les produits de saison, de respecter le rythme de la nature et de déguster des produits naturels sans pesticides. C’est ce que constate notamment la Tomate de Marmande qui, soumise à la saisonnalité, se réjouit de cette prise de conscience des consommateurs en espérant ainsi s’émanciper du marché des tomates espagnoles ou marocaines produites toute l’année sans respecter la saisonnalité du produit.

Cette tendance a de grandes chances de perdurer post-confinement car, en plus des saveurs retrouvées et très nettement supérieures aux plats industriels, la cuisine est une activité qui a su réunir les familles ou encore les couples. En effet, le rituel du repas a complétement évolué ces dernières semaines : tous les gourmands de la maison se sont ainsi rassemblés autour de bons petits plats pour partager leur journée et couper avec le télétravail. Une nouvelle habitude qui s’oppose aux repas vite avalés devant les ordinateurs ou encore sur un coin de canapé. Ainsi, si le virus semble avoir fragilisé la vie sociale des individus, elle a eu pour effet de rassembler à nouveau les familles autour de petits plaisirs simples.

Confiné(e) et cuisinier(e), la gourmandise n’a désormais plus aucun secret !